Présentation

Le DIM IS2-IT lance 3 appel à projets par an dans le but de financer des allocations doctorales et postdoctorales, et d’attribuer des subventions pour l’organisation de manifestations scientifiques (colloques, congrès, etc.).

Les allocations de recherche

  • Les allocations sont financées à 100% par la Région et ne sont pas cumulables avec un autre mode de financement (autre allocation de recherche, bourse CIFRE, …). Les missions d’enseignement et de diffusion de la culture scientifique sont néanmoins admises, à condition d’être incluses dans le contrat doctoral pour les allocations doctorales.
  • Les organismes gérant les allocations de recherche bénéficieront de :
    – 2700 euros mensuels (bruts chargés) pour une allocation doctorale,
    – 4150 euros mensuels (bruts chargés) pour une allocation postdoctorale,
    Le montant net versé aux allocataires doctoraux et postdoctoraux sera respectivement à minima de 1 450 euros et 2 100 euros net mensuels.
    Toutefois des dérogations pourront être accordées par la Région à titre exceptionnel au cas par cas lorsque la totalité de la subvention régionale est utilisée, mais que le régime de cotisations sociales en vigueur dans l’établissement ne permet pas d’atteindre ces montants minimum.
  • Le financement régional couvre également, sur la ligne budgétaire de fonctionnement, dans la limite de 5 000 € par allocation doctorale, et de 1 500 € par an pour les allocations post-doctorales, des actions destinées à améliorer les conditions de réalisation du travail de recherche (frais de formation, participation à des colloques, frais de déplacements, traductions et publications, etc.). Ainsi, le montant de la subvention perçu par l’organisme employeur sera donc de 97 200€ + 5 000€ sur 36 mois par allocation doctorale et 49 800 € + 1 500€ sur 12 mois par allocation postdoctorales.
    L’achat d’ordinateur n’est pas éligible au titre du financement de ces actions, car il est considéré comme une dépense d’investissement dans la comptabilité régionale.
  • Il n’existe pas de critère de nationalité ou d’âge des candidats. Si un candidat à une allocation doctorale a plus de 30 ans ou si un candidat à une allocation postdoctorale a plus de 35 ans, un parcours professionnel atypique (expérience professionnelle hors post-doc par ex.) doit être justifié.
  • Le laboratoire d’accueil et, pour les doctorants, l’école doctorale, doivent être localisés en Ile-de-France.
  • L’embauche des candidats doit intervenir :
    – Au plus tard le 31 décembre de l’année n pour les allocations doctorales ;
    – Au plus tard le 1er juin de l’année n+1 pour les allocations post-doctorales, avec une identification du candidat au plus tard le 1er mars de l’année n+1.
  • En cas de désistement :
    – Pour un doctorant : remplacement possible par un autre doctorant si le désistement intervient dans les 6 premiers mois du contrat. Les mois déjà engagés seront à déduire de la durée du contrat du 2nd candidat ;
    – Pour un post-doctorant : remplacement possible à tout moment et après validation pas les services régionaux, sous réserve qu’il reste au moins 6 mois de contrat et que le remplaçant, dont la candidature aura été validée par le DIM, poursuive bien le projet initialement sélectionné.
  • Ces allocations sont destinées à soutenir les recherches dans les axes thématiques du DIM (lien vers la page « Axe de recherches »).

Règles spécifiques aux allocations doctorales

  • La durée des allocations doctorales de la Région est de 36 mois.
  • Sont exclus les candidats titulaires d’un doctorat ou ayant été inscrits en doctorat dans une autre Ecole Doctorale.
  • Le taux d’encadrement du directeur de thèse ne devra pas excéder 8 allocataires en sciences humaines et sociales.
  • Les allocations doctorales régionales sont compatibles avec le contrat doctoral.

Règles spécifiques aux allocations postdoctorales

  • La durée maximale des allocations post-doctorales est de 18 mois.
  • Sont éligibles aux allocations post-doctorales les titulaires d’un doctorat, candidats à un premier contrat de recherche post-doctoral en France après la soutenance de la thèse.
  • Le laboratoire d’accueil doit être différent de celui où le candidat a réalisé son doctorat.

L’organisation de manifestations scientifiques

Les subventions accordées par le DIM IS2-IT pour le soutien aux manifestations scientifiques ont pour objectifs d’aider au rayonnement scientifique international de la recherche francilienne et de favoriser les échanges scientifiques entre équipes de recherche internationales.

Les établissements publics de recherche et d’enseignement supérieur, ainsi que tout organisme privé ou parapublic de formation et de recherche à but non lucratif (grandes écoles, fondations ou associations, sociétés savantes, organisations internationales, autres…) peuvent être bénéficiaires de l’aide. La participation des jeunes chercheurs est favorisée.

La subvention couvre tous types de frais engagés pour la préparation et le déroulement de la manifestation (hors frais de personnel titulaire de la fonction publique). Les demandeurs sont invités à présenter le plan de financement total de l’opération dans lequel ils souhaitent intégrer l’apport demandé au DIM.