Benjamin Raimbault – Doctorant allocataire depuis 2013

Présentation de la recherche :
Caractérisation de l’émergence d’une discipline technoscientifique et de son environnement associé : la biologie de synthèse

Sa thèse porte sur l’émergence d’une discipline techno-scientifique. Dans ce travail, il fait l’hypothèse que la biologie de synthèse est une discipline émergente dont les pratiques, les organisations sociales, les applications, les légitimations, les perceptions, et les contestations se stabilisent autour de différentes modalités de « prises sur le futur » (Chateauraynaud ; 2013). En résumé, il s’agit non pas de caractériser la science « faite », mais la science « en train de se faire » présentée et légitimée comme « la science qui se fera ». L’originalité de ce travail consiste à focaliser notre attention sur l’imaginaire mobilisé dans ces « prises sur le futur ».

Directeur de thèse : Pierre-Benoît Joly
Laboratoire d’accueil : Unité SenS de l’INRA

Contact : raimbault.benjamin[at]gmail.com